Arrêtez les préparatifs de guerre au Kurdistan du Sud !

Le peuple kurde n’est pas seul !

Résolution ICOR

Depuis des mois, le parti PDK, le parti de Barzani, au pouvoir au Kurdistan du Sud, prépare une guerre contre le PKK sous des prétextes hypocrites. Il est évident qu’avec ses provocations militaires et sa propagande contre le PKK, le PDK, en étroite coopération avec les services secrets turcs du MIT, veut préparer la voie à une guerre d’invasion de l’État fasciste turc contre le mouvement de liberté kurde. Le stationnement des forces militaires a pour but d’encercler le mouvement de libération kurde de différentes directions et de couper ses liens avec le monde extérieur. À cette fin, le PDK a stationné des unités militaires à la «  Porte de Qendîl  » dans la région de Zînê Wertê, après quoi l’armée de l’air turque a bombardé des positions de la guérilla dans la région. Des unités spéciales du PDK ont encerclé à l’arme lourde la zone de guérilla de Gare, dans les zones de défense de Medya. D’autres attaques de l’armée turque ont suivi sur la région frontalière stratégique de Heftanîn et sur toute la région de Bradost, Xinêre, Goşine et Helgurt. Les nombreuses attaques de l’armée de l’air turque prouvent que le PDK transmet directement des informations à la Turquie.

Depuis octobre, le gouvernement irakien et le PDK tentent également, sans grand succès, d’obtenir le contrôle total de la région autonome des Yezidis du Shengal et de dissoudre les forces d’autodéfense.

Tout cela montre l’ampleur de l’ensemble des préparatifs de guerre, qui sont menés dans le cadre d’une coalition et avec l’accord de diverses puissances contre-révolutionnaires. L’État colonial turc mobilise tout ce qui est en son pouvoir pour détruire le PKK, étouffer la volonté de liberté du peuple kurde et s’attaquer aux acquis du peuple kurde, en particulier des femmes. Mais, les États-Unis impérialistes soutiennent également tout plan visant à affaiblir le mouvement de libération kurde.  

Déjà le 6 novembre 2018, ils avaient renouvelé leur hostilité contre le PKK en lançant un appel à l’arrestation des principaux cadres du PKK. Les États coloniaux de la région soutiennent également les attaques contre le PKK, car celui-ci est l’une des dynamiques révolutionnaires les plus importantes de la région et représente donc, à juste titre, une menace existentielle pour les dirigeants capitalistes et impérialistes colonialistes.

Les attaques à venir contre le PKK au Kurdistan du Sud constituent donc un grand danger pour la lutte pour la liberté dans la région.

Le PDK, qui fait obstacle aux efforts d’unification du peuple kurde et ignore tout appel au calme de la part des dirigeants du PKK, risque une nouvelle guerre civile au sein du peuple kurde qui s’étendra à l’ensemble du Kurdistan par sa coopération perfide avec l’État turc fasciste. Elle trahit les justes revendications de liberté et d’autodétermination du peuple kurde.

Il est nécessaire de contrecarrer ces plans et d’organiser la solidarité internationale avec le peuple kurde.

Nous demandons au PDK d’arrêter immédiatement ses préparatifs de guerre et sa coopération avec l’État fasciste turc !

Nous appelons toutes les personnes dans le monde qui aiment la liberté à descendre dans la rue contre toute attaque contre le peuple kurde et ses combattants de la liberté dans toutes les régions du Kurdistan !

A bas l’impérialisme et le colonialisme !

Vive la solidarité internationale et la lutte pour la démocratie et la liberté  !

Signataires (en date du 20/12 2020, d’autres signataires sont possibles) :

  1. PCPCI   Parti Communiste Proletarien de Côte d’Ivoire
  2. MMLPL   Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)
  3. CPSA (ML)   Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Afrique du Sud (marxistes-léninistes))
  4. PCT   Parti Comuniste du Togo
  5. PPDS   Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie
  6. MLOA   Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d’Afghanistan)
  7. CPB   Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)
  8. CPI (ML) Red Star   Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)
  9. NCP (Mashal)   Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))
  10. PPRF   Patriotic Peoples Republican Front of Nepal (Front républicain du peuple patriotique du Népal)
  11. NDMLP   New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka
  12. CPA/ML   Communist Party of Australia (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Australie (marxiste-léniniste))
  13. БКП   Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)
  14. БРП(к)   Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes))
  15. PR-ByH   Partija Rada – ByH (Parti du travail – Bosnie et Herzégovine)
  16. MLPD   Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne)
  17. UC   Unité Communiste, France
  18. UPML   Union Prolétarienne Marxiste-Léniniste, France
  19. KOL   Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)
  20. RM   Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas
  21. UMLP   União Marxista-Leninista Portuguesa 
  22. MLKP   Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)
  23. KSRD   Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine
  24. PR   Partija Rada (Parti du travail), Yougoslavie (ex)
  25. PCC-M   Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie – maoïste)
  26. NPCH (ML)   Nouveau Parti Communiste Haϊtien (Marxiste-Léniniste)
  27. PCP (independiente)   Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))
  28. BDP   Bloque Democratico Popular (Bloc démocratique populaire), Pérou
  29. PC (ML)   Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine
  30. PCR-U   Partido Comunista Revolucionario del Uruguay (Parti révolutionnaire communiste d’Uruguay)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *