NOUS CONDAMNONS LE MASSACRE RACİSTE À HANAU – ATIK

Avrupa Türkiyeli İşçiler Konfederasyonu Konfederasyona Karkerên ji Tirkîye li Ewropa Konföderation der Arbeiter aus der Türkei in Europa Confederation of Workers from Turkey in Europe La Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe Confederatie van Arbeiders uit Turkÿe in Europa 

www.atik-online.net info@atik-online.net 20. 02. 2020 1111 

Mercredi soir 19 février à 22h00, une attaque armée a été perpétrée dans la ville de Hanau, la région de la Hesse en Allemagne. Elle a visé un chicha bar fréquenté par de jeunes migrants et réfugiés. De nombreuses personnes ont été blessé et 9 personnes dont une femme sont décédées lors de l’attaque. Selon les informations données par la presse, parmi les personnes qui ont perdu leurs vies, il y a des jeunes d’origine kurde, turque, roumaine et bosniaque. 

Après l’attentat, la police a mené un raid au domicile de la personne qu’elle avait identifiée comme suspecte. Elle a trouvé le suspect et sa mère de 76 ans morts. Dans la lettre laissée par le suspect, il a été noté que “il est maintenant trop tard pour renvoyer certains peuples qui vivent en Allemagne, il faut les détruire“. 

Bien que les partis fascistes de droite soient organisés ouvertement et secrètement depuis de nombreuses années en Allemagne, l’État ne les a jamais ciblé. Ces gangs fascistes ont répétés à plusieurs reprises dans la presse qu’ils se préparaient à attaquer les migrants et les politiciens qui défendent les droits des immigrants. Ils ont également affirmé qu’ils préparaient un jour-J. Ils se préparaient à une insurrection armée pour le jour où ils tenteraient de prendre le pouvoir. Cela était clairement évident lors de la tentative d’assaut de la Synagogue à Halle. Cela a été prouvés une fois de plus lors de récentes perquisitions à domicile et dans les documents saisis auprès de l’organisation Combat 18. Il y a eu des centaines d’attaques contre des immigrants en Allemagne ces dernières années. Beaucoup de ces événements ont été médiatisés comme des événements individuels et obscurs. 

Le massacre raciste à Hanau n’est pas un incident individuel, l’État allemand en est responsable. Avec l’attaque qui a fait la une des médias, les autorités de l’État allemand ont commencé déjà à verser des larmes de crocodile… Cependant, nous savons que cette attaque n’est pas un incident individuel, l’État allemand en est responsable. Les organisations racistes et extrême droite montantes en Europe ont été nourris par les États et l’État fédéral d’Allemagne. Les nazis ont infiltré massivement les forces de police allemande, et même les juges et aux avocats qui sont chargés d’affaire similaires ont reçu des lettres de menace. Cet attentat est dans la continuité directe de l’attaque de la synagogue de Halle en Allemagne et de meurtre du politicien [un préfet de la CDU qui défendaient les droits des migrants et migrantes] à Kassel. 

L’extension des politiques racistes et fascistes est souvent la méthode utilisée par les États pour diviser et supprimer l’opposition sociale causée par le mécontentement social et les attaques aux droits démocratiques. En particulier, c’est une raison primordiale dans les campagnes de presse contre les réfugiés migrants. Ils essaient de se forger une opinion publique selon laquelle les réfugiés et les immigrants devraient être renvoyés dans leur pays d’origine depuis longtemps. Aujourd’hui, avec les changements apportés aux lois sur les immigrants et les réfugiés en Allemagne, les organisations et associations racistes de droite se sont renforcées. Elles sont appuyées par des politiques racistes et discriminatoires sont soutenues par l’État allemand. Par conséquent, l’État allemand est responsable de ce massacre. 

Nous ne taisons pas, Nous ne restons pas silencieux ! En tant qu’ATİK, une fois de plus nous ne restons pas silencieux et nous invitons tous les antifascistes et anticapitalistes à élever la voix dans la rue pour accroître la fraternité de classe et la solidarité, toute en continuant la lutte contre le racisme et les bruits de pas croissant des bottes fascistes. Nous partageons également la douleur de ceux qui ont perdu la vie dans le massacre et souhaitons une guérison aux blessés ! 

➢ Non au racisme, au fascisme et à toutes sortes de réactionnaires ! 

➢ Les partis racistes-fascistes devraient être interdits ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *