Entre Pandémie et Exploiteurs : trouvons la solution !

Tract de l’Unité Communiste de Lyon.

La deuxième vague se poursuit et démontre l’incompétence totale du gouvernement. Incompétence à anticiper, à réagir, à écouter les scientifiques et à tirer les conclusions de la première vague. Elle se paie par plus d’une dizaine de milliers de morts supplémentaire et par un grand enfermement 2.0. L’état désastreux de l’hôpital, applaudi mais laissé à l’abandon et toujours démantelé, saute aux yeux. L’éducation nationale est laissée démunie, élèves et personnel enseignant en paient le prix.

Ce grand enfermement nous prive de tout sauf de travail, pour plaire au CAC 40. Il broie les vies les plus vulnérables pour sauver les riches. Aujourd’hui il se relâche progressivement.

Le temps des luttes revient  !

La fin de la pandémie est la priorité  : Nous acceptons des sacrifices collectifs. Mais le gouvernement nous abuse  ! Il l’utilise sans la moindre honte pour préparer son monde de demain. Pendant que le confinement impose un KO démocratique il avance ses pions.

Il n’a pas créé cette crise. Mais il sait se saisir des opportunités. Cette pandémie lui permet de progresse à pas de géant dans le saccage des droits économiques et politiques.

Demain, le gouvernement nous demandera de payer la pandémie, mais en même temps, ses amis de Carrefour, de LVHM, de Dassault, d’Airbus, se goinfrent d’argent public tout en licenciant à tour de bras  :

La crise sanitaire et économique attaque les plus précaires en premier. Ils demandent des efforts pour «  l’économie  » mais ce ne sont que les riches qui sont sauvés.

La colère d’être volé et abusé gronde partout dans le pays. Le gouvernement le sait et prépare l’après pandémie qui risque de faire passer le confinement pour une ère de liberté.

La mise au pas du pays commence.

  • L’impunité de la police – toujours davantage au-dessus des lois.
  • La surveillance constante des opinions et des mobilisations.
  • L’étranglement de la démocratie et de la recherche universitaire.
  • La division du peuple en fabricant des ennemis intérieurs, des diversions.
  • La liquidation des droits du travail, pour accroître les profits  !

Accepterons-nous cela  ? La réponse ne dépend que de nous.

Plus un pas en arrière  ! Unité Populaire.

  • Cette crise nous rappelle qui sont les travailleurs essentiels  : Ceux des usines, des champs, de la distribution, de l’énergie, de la santé, de l’éducation… Ce sont eux et elles qui produisent les richesses et font tourner la société  : à eux de décider de son avenir  !
  • Elle montre l’inutilité des parasites comme Bernard Arnault. Juste bons à engloutir les richesses produites par les autres. Ce sont eux qui décident  : chassons-les du pouvoir  !
  • Elle montre le besoin impératif de l’unité populaire, de l’unité des forces du peuple.

Le confinement et les incohérences gouvernementales entraînent une crise de confiance dans les institutions. Certains charlatans surfent sur cette crise et essaient de vendre leurs remèdes miracle  : coup d’État militaire, parti fasciste, pilules miracles. Nous ne voulons pas de ces nouveaux maîtres.

Nous n’avons pas confiance dans ce gouvernement des menteurs. Mais nous n’avons confiance que dans la force populaire  : tous ceux et toutes celles qui suent et saignent au travail. Ce sont des alliés qui ne se connaissent pas encore dans la même lutte.

Quel avenir voulez vous  ?

Nous n’avons pas confiance dans les jeux politiques creux et truqués. Nous avons confiance dans la démocratie populaire. La démocratie directe des essentiels, des exploités et des opprimés.

Une démocratie pour le peuple et sans les ennemis du peuple  !

Ce nouveau régime, ce pouvoir du peuple, ne tombera pas du ciel, il ne nous sera offert par personne  : Il faut nous-même le construire, s’organiser pour gagner la réalité du pouvoir.

L’Unité Communiste, membre de la Coordination Internationale des Organisations Révolutionnaires travaille, avec d’autres organisations, à organiser, former et unifier ceux et celles qui veulent un changement révolutionnaire de société.

Suivez nos publications et nos activités. – Rejoignez-nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *