Résolution finale de la 4e Conférence de l’ICOR Moyen Orient

Lettre d’accompagnement à la résolution finale de la 4e Conférence de l’ICOR Moyen Orient et Afrique du Nord

Cher-e-s camarades,

la troisième Conférence mondiale de l’ICOR a décidé d’intensifier les efforts dans la région du Moyen Orient. Dans ce processus, il y a eu maintenant un progrès très important : la 4e Conférence Moyen Orient et Afrique du Nord a pu avoir lieu (pour la première fois) avec le Liban comme pays hôte aussi dans le Moyen Orient.

La conférence a réalisé un échange et une coopération fructueux des différents partis et organisations de la région et au-delà. Tout à fait dans l’esprit de l’ICOR que les révolutionnaires du monde doivent coopérer plus étroitement dans les questions dans lesquelles ils sont déjà d’accord et discuter des divergences avec une culture de débat démocratique. Vous trouverez les questions clés de la discussion dans la résolution finale.

La participation aussi d’organisations qui ne sont pas membres de l’ICOR jusqu’à présent, leur a permis de faire la connaissance de notre travail et nous a permis d’apprendre de leurs expériences, connaissances et opinions – ce qui a été accueilli très positivement des deux côtés. Ceux présents a cette conférence étaient : les LCP/Liban, MLKP/Turquie-Kurdistan, MLPD/Allemagne, Newroz Association/Kurdistan, PFLP/Palestine, PPDS/Tunisie, TKP-ML/Turquie, MMLPL/Maroc, ILPS, DFLP/Palestine, ainsi qu’une représentante de Levantinist Progressive Movement pendant une journée.

Activement ont participé par des messages ou étaient empêchés de venir seulement pour des problèmes de visa : les CPI(ML) Red Star/Inde, PCR Égypte, CPI Komala/Iran et ont été, pour cette raison, aussi questionnés pour la signature.

La résolution finale de la Conférence Moyen Orient peut alors être publiée maintenant. Malheureusement le DFPL n’a pas pu se résoudre après tout à la signer en tant qu’organisation. Néanmoins la résolution est un succès important et une bonne clôture de cette conférence réussie – et en même temps le prélude à la poursuite de la coopération ! Les organisations soussignées sont énumérées ci-dessous. Un grand merci au MLKP pour le travail préparatoire approfondi !

Toutes les organisations de l’ICOR ou bien d’autres organisations amies peuvent également signer cette résolution !

Salutations cordiales

Les participants de la 4e Conférence de l’ICOR Moyen Orient et Afrique du Nord du 28 et 29 septembre 2019 à Beyrouth adoptent la résolution suivante :

Faire progresser la lutte commune et la révolution au Moyen Orient et en Afrique du Nord !

1. Depuis des décennies, le Moyen Orient et l’Afrique du Nord sont le cible d’agressions impérialistes en raison de la richesse de leurs ressources naturelles et de leur importance géopolitique. Nous rejetons fermement toute ingérence impérialiste dans cette région. Nous sommes d’accord pour dire que nous ne prenons parti que pour la classe ouvrière et les larges masses des opprimés dans leur résistance et leur lutte pour des sociétés libérées.

2. Il existe d’importants mouvements de libération nationale et de révolution au Moyen Orient et en Afrique du Nord. Nous reconnaissons et soutenons les efforts déployés par les peuples kurde et palestinien pour s’entraider mutuellement dans leurs luttes. Leurs luttes sont d’une importance stratégique pour la région et le monde. Nous soutenons la revendication d’inclure une administration multi-ethnique, multireligieuse et autonome dans le Comité constitutionnel en Syrie.

3. Nous sommes aux côtés de la résistance palestinienne contre l’occupation sioniste et réaffirmons notre soutien aux droits nationaux du peuple palestinien et, au-delà, au droit au retour, conformément à la résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations unies en 1948.

4. Nous soutenons la lutte kurde contre l’État fasciste turc et ses alliés impérialistes.

5. La lutte pour un Moyen Orient et une Afrique du Nord libérés est inséparable des luttes dans le monde entier. Les luttes et grèves du mouvement ouvrier du Pérou à l’Australie, les luttes de libération armée dans différentes parties du monde et les luttes des militants écologistes font partie des luttes qui nécessitent notre participation et notre solidarité. Leur ennemi commun est le système impérialiste mondial. Pour vaincre cet ennemi, nous devons nous organiser au-delà des frontières.

6. La libération des femmes dans la construction du parti, la lutte de classe et pour une société libérée est la réponse à la double exploitation et oppression de la masse des femmes. Cela a été sous-estimé dans les partis de gauche et communistes, et il reste encore beaucoup à faire. Nous apprécions le rôle important que jouent les femmes. Il a été très évident dans diverses luttes dans la région, en particulier parmi les révolutionnaires dans le Nord et l’Est de la Syrie et en Palestine. Les femmes ont également joué un rôle actif, égal en droits et de premier plan dans cette conférence aux côtés de leurs camarades.

7. Nous devons combattre le chauvinisme, le poison utilisé par les forces impérialistes et réactionnaires et les régimes colonialistes pour diviser la classe ouvrière et tous les opprimés.

8. La menace de l’impérialisme et des régimes fascistes nous pousse à nous unir et à faire l’alliance avec toutes les forces anti-impérialistes et anti-fascistes dans un front uni. L’ILPS et l’ICOR ont entrepris des pas importants pour former un tel front uni et appellent toutes les forces anti-impérialistes et antifascistes à s’y joindre.

9. Les sociétés socialistes sont l’objectif brillant des efforts des forces marxistes-léninistes et révolutionnaires. Pour atteindre cet objectif, la construction de partis révolutionnaires et marxistes-léninistes bien organisés et bien préparés est d’une importance cruciale.

10. La conférence s’est déroulée dans une atmosphère productive. La culture de débat s’est basée sur le respect des opinions et des expériences des autres, sur la solidarité et le dépassement des divergences malgré les nombreuses questions qui restent encore à résoudre.

11. Les jeunes ont joué un rôle actif dans la préparation et le bon déroulement de la conférence.

12. Les partis et organisations participants sont convenus de renforcer la solidarité internationaliste et de continuer à travailler ensemble pour développer le travail révolutionnaire avec des mouvements de masse et des révolutions.

13. La conférence était d’accord d’organiser plus de manifestations de ce type à l’avenir.

Statut des signataires du 11/10/19 (Liste actuelle des signataires à l’adresse suivante : www.icor.info)

  1. CPI(ML) Red Star (Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star communiste d’Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge/
  2. LCP Lebanese communist partyLibanesische Kommunistische Partei
  3. MLKP Marxist Leninist Communist Party Turkey / Kurdistan
    / Kurdistan/Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan
  4. MLPD Marxist-Leninist Party of Germany
    Parti marxiste-léniniste d’Allemagne
  5. Newroz Association
  6. PCR Egypt Revolutionary Communist Party of Egypt Partido
    Partie communiste révolutionnaire d’Egypte
  7. PFLP Popular Front for the Liberation of Palestine
  8. PPDS Patriotic Democratic Socialist Party
    Parti Patriotique Démocratique Socialiste
  9. TKP-ML Communist Party of Turkey – Marxist-Leninist Parti communiste de Turquie – marxiste-léniniste
  10. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *