MLKP/Kurdistan : Bayram Namaz (Baran Serhat) illumine notre chemin !

Nous publions ici le communiqué du MLKP, parti membre de l’ICOR, concernant l’assassinat de Bayram Namaz lors d’un attentat orchestré par les agents de la Turquie. Nous transmettons nous sincères condoléances à ses proches et à ses camarades. Nous dénonçons l’attitude lâche et abjecte du régime d’Erdogan, qui, incapable de pouvoir rallier autour de son projet criminel, assassine ceux qui luttent pour la liberté populaire.

Le camarade Bayram Namaz (Baran Serhat) est devenu un martyr immortel le matin du 23 mars à Serekaniye, Rojava, après une attaque vicieuse organisée par l’Etat turc et de ses gangs collaborateurs. Alors qu’il était en mission révolutionnaire, tôt le matin, comme d’habitude, il a été victime d’un attentat à la voiture piégée, tandis que son camarade qui l’accompagnait a été blessé.

Le camarade Baran Serhat était membre du Comité central de notre parti et du Comité du Kurdistan, ainsi que représentant et commandant de l’organisation au Rojava de notre parti. Ce n’est pas un hasard si le camarade Baran Serhat, qui a été l’un des cadres dirigeants du MLKP, est devenu une cible. Cette attaque est la suite du massacre de Suruç, qui visait à faire sauter le pont de la révolution unie de Turquie et du Kurdistan. Notre parti s’est positionné à l’avant-garde des tranchées de guerre, juste après le début de la révolution au Rojava. Sur presque tous les fronts, de Kobanê à Raqqa, de Minbij à Efrîn, notre parti s’est battu contre les bandes de collaborateurs de l’État turc et a subit des pertes, des martyrs. Notre parti a joué un rôle important dans l’échec des plans de conquête de l’État fasciste colonialiste turc de Rojava et du nord de la Syrie, dans laquelle il s’est appuyé sur des cliques de criminels.

Durant ses cinq années au Rojava, le camarade Baran a été le chef idéologique, politique, organisationnel et militaire des forces de notre parti. Il a joué un rôle de premier plan dans l’éducation multidimensionnelle de dizaines de camarades. Pour le triomphe de la révolution Rojava, il a travaillé avec son esprit, son travail, son amour et son enthousiasme révolutionnaire. Il courait d’avant en avant. Il a dirigé le processus de création du Bataillon International de la Liberté.

Avec son audace révolutionnaire, sa conscience et son dévouement, le camarade Baran représentait la force de direction de notre parti, qui se définit comme la division du sacrifice de la révolution. Il a vécu 24 heures sur 24 pour la révolution. Sans se demander si celle-ci était petite ou grande, il s’est associé à chaque tâche révolutionnaire avec une dévotion et une attention de chaque instant.

Le camarade Baran combinait la guerre de combat avec le travail politique et organisationnel, formait des cadres politiques et organisationnels de haute qualité ainsi que des commandants et des guerriers. Il a dirigé les forces de notre parti travaillant à la construction démocratique révolutionnaire ainsi qu’à la défense de la révolution au Rojava.
Le camarade Baran a participé à la création et au développement du Mouvement révolutionnaire uni des peuples (HBDH). Il s’est efforcé de mettre en pratique les décisions de HBDH, pour l’unité dans l’expression et dans l’action. Il a suivi la ligne de la révolution unifiée avec une perspective de la révolution régionale au Moyen-Orient.

Le camarade Baran était un communiste kurde de la région de Serhat au Kurdistan du Nord. De 2003 jusqu’à son arrestation en 2006, il a été membre du Comité du Kurdistan de notre parti. Il a pris en charge la direction du travail du Kurdistan du Nord. Il a pris de l’importance avec sa résistance dans les cachots contre la torture. Il a transformé les cellules en école de révolution. Il était membre du Comité du Kurdistan depuis le jour où il a terminé sa mission révolutionnaire dans des donjons jusqu’au jour où il a rejoint ceux qui vivront éternellement.

Il a apporté une grande contribution à la construction de la ligne du patriotisme socialiste de notre parti. Il s’est mis en avant pour l’aspect pratique de cette ligne. Il a combiné la lutte légale avec la lutte illégale. Il a mêlé sa manière d’organiser et de travailler à la lutte politico-militaire. Où qu’il soit, il a défendu le slogan du “Kurdistan libre” et l’a incarné dans sa propre personnalité.

Les bandes fascistes colonialistes doivent savoir que ni les massacres de masse comme le Suruç, ni leurs attaques perverses contre nos cadres dirigeants, comme Baran Serhat, ne peuvent arrêter notre marche révolutionnaire, empêcher notre lutte pour la liberté et le socialisme ou étrangler notre rêve du Kurdistan libre.

Les ignobles hordes ennemies doivent savoir que les Baran Serhats de notre parti sont inépuisables. Les hommes et les femmes commandant.e.s et combattant.e.s, tels que le Baran Serhat a cultivés avec son travail, sont prêts à remplir son rôle.

Quoi que vous fassiez, nous grandirons et viendrons comme une avalanche. Nous avons placé les rêves de nos immortels dans nos canons. Nous allons être Baran [jeu de mot sur Baran qui signifie pluie] sur vous avec nos balles et nos bombes.

Vous ne pouvez pas nous arrêter. Nous continuerons à défendre et à construire la révolution Rojava. Nous détruirons votre régime fasciste colonialiste. Nous libérerons le Kurdistan.

Jeunes femmes et jeunes hommes, au premier plan, dans les rangs du parti, à être Baran !

Nous sommes le parti du Baran Serhats, vous ne pouvez pas nous arrêter ! MLKP est invincible !

Le Baran Serhat est immortel !

Vive la révolution au Moyen-Orient !

Vive la liberté et le socialisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *