Liberté pour Turgut Kaya ! Pétition de l’ATIK

Liberté pour Turgut Kaya !

Nous nous sommes portés signataires de cette pétition exigeant la libération de Turgut Kaya, journaliste et révolutionnaire. Nous saluons la lutte des forces révolutionnaires et communistes au sein de l’État fasciste Turc, tout comme les forces qui luttent pour l’indépendance du Kurdistan et la libération des peuples.

Récemment, début d’avril 2018 le militant révolutionnaire et journaliste Turgut Kaya a été arrêté par l’Etat grec lors de son entrée sur le territoire. Le 30 mai dernier, la haute Cour d’Athènes a décidé de l’extrader vers la Turquie.

La décision finale concernant son extradition devrait être approuvée par le Ministère de la Justice grec dans les prochains jours. Son extradition vers les camps de torture du régime AKP est totalement contraire aux droits de l’homme, sachant qu’il apparaît sur la liste rouge de l’État fasciste turc et que sa tête a été mise à prix suite à un  mandat d’arrêt lancé par Interpol.

Dans le passé, alors qu’il travaillait en Turquie en tant que journaliste, Turgut Kaya avait déjà été arrêté et subi plusieurs formes de tortures. Pour cette raison s’il est aujourd’hui extradé vers la Turquie il fait face à de grands risques pour sa vie.

Connaissant l’attitude agressive du régime d’Erdoğan contre les dissidents politiques, kurdes et révolutionnaires de gauche, qui est bien connu à l’échelle mondiale, la justice grecque et le gouvernement d’Athènes sont face à une haute responsabilité.

Des actions de protestation urgentes et rapides doivent être lancées sur la scène internationale contre cette tentative d’extradition injuste. Si l’extradition est mise en place, alors elle aura des conséquences politiques directes qui constitueront un danger important pour l’ensemble des immigrés et des activistes.

Par conséquent, nous invitons toutes les organisations et individus à l’échelle internationale à organiser un mouvement et des actions de solidarité avec Turgut Kaya afin de mettre fin au risque imminent d’extradition.

Liberté pour Turgut Kaya et pour tous les prisonniers politiques!

Les institutions qui ont signé le texte sont les suivantes :

1) ATİK  ( la confédération des travailleurs de Turquie en Europe)

2) Yeni Kadın (Nouvelle femme)

3) ATİKYDG (Yeni Demokratik Gençlik) Nouvelle jeunesse démocratique

4) UPOTUDAK–  (Comité de solidarité avec les prisonniers politiques internationaux)

5) ENİLKOM (ATİK Comité des relations internationales)

6) ATİF (Fédération des travailleurs de Turquie en Allemagne)

7) HTİF (Fédération des travailleurs de Turquie en en pays bas)

8) PARTİZAN

9) YDG    (Yeni Demokrat Gençlik)

10) Haluk Gerger Écrivain chercheur  

11) Unité Communiste de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *