ICOR : Organisons la solidarité internationale avec les ouvriers courageux de Jiashi à Shenzhen/Chine

Organisons la solidarité internationale avec les ouvriers courageux de Jiashi à Shenzhen/Chine

Depuis mai, le personnel de Shenzhen Jiashi Technology/Chine luttent pour le droit de fondre un propre syndicat afin de pouvoir mener, de manière organisée, la résistance contre l’exploitation et l’oppression. Les ouvriers ne veulent pas accepter que le groupe impose au personnel des heures supplémentaires et des réductions de salaire comme mesures punitives arbitraires. Ils sont en train de construire un syndicat indépendant à l’intérieur de l’entreprise parce que la fédération syndicale proche du gouvernement leur a mis depuis des bâtons dans les roues.

Actuellement, la direction et la police ont adopté une approche brutale et impitoyable. Les activistes sont battus, licenciés, jetés en prison – voire même kidnappés dans des endroits inconnus. Les membres de la famille et ceux qui les soutiennent sont également touchés par la répression.

Mais les ouvriers de Jiashi ne se laissent pas intimider. Leur lutte rencontre de la solidarité dans le pays entier. Depuis un certain temps déjà, les dirigeant-e-s des luttes ont découvert et dénoncé les conditions de travail, ruinant la vie et la santé, dans les secteurs de la haute technologie et de l’automobile. Les sympathisants viennent à Shenzhen pour soutenir la lutte directement sur place, p. e. par des manifestations de protestation devant le commissariat de police local pour la libération des détenus. Mais dans d’autres villes de la Chine, il y a également des actions de solidarité. Avec des portraits de Mao Zedong, des vétérans de la Révolution culturelle rappellent une Chine où les ouvriers étaient les maîtres des usines et où l’homme était au centre.

Apparemment, les dirigeants en Chine craignent le pouvoir organisé de façon indépendante du mouvement ouvrier en conjonction avec la pensée Mao Zedong et que la revendication de syndicats indépendants ne crée un précédent. Depuis des mois, une vague de grèves coordonnées à l’échelle supra-régionale prend de l’ampleur. C’est pourquoi les ouvriers de Jiashi représentent aussi beaucoup d’autres ouvriers !

Au plan mondial se développe une vague de solidarité. Les ouvriers de Jiashi ne sont pas seuls ! Le besoin d’organisation ne peut pas être supprimé de façon permanente dans la classe ouvrière. Les activistes de Jiashi font connaître leur lutte sur Internet et demandent aussi un soutien international. Dans une vidéo particulièrement émouvante, plusieurs représentants chantent avec détermination l’« Internationale ».

L’ICOR déclare son soutien à cette lutte intrépide et appelle toutes les organisations membres à organiser la solidarité. Des messages de solidarité peuvent être adressés à coordinationint@yahoo.co.uk pour l’envoi et la publication; l’état actuel peut être vu sous www.icor.info.

Nous exigeons

  • la libération immédiate de tous les ouvriers, étudiants et autres sympathisants de la lutte des ouvriers de Jiashi !

  • Nous soutenons le droit à des syndicats indépendants !

  • Vive l’unité ouvrière internationale !

Signataires (en date du 10/10.2018, liste actuelle des signataires sur www.icor.info):

  1. RCP Revolutionary Communist Party of Egypt (Partie communiste révolutionnaire d’Egypte)

  2. ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo

  3. SDP Social Democratic Party (Parti social-démocrate), Kenya

  4. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)

  5. CPSA (ML) Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Afrique du Sud (marxistes-léninistes))

  6. MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d’Afghanistan)

  7. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)

  8. CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge)

  9. PCC CPI (ML) Provisional Central Committee Communist Party of India (Marxist-Leninist) (Comité central provisoire du Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste))

  10. NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))

  11. NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

  12. БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

  13. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne)

  14. MIKSZ Magyar Ifjúság Közösségi Szervezete (Organisation de la Communauté de la Jeunesse Hongroise)

  15. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)

  16. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas

  17. BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie))

  18. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)

  19. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)

  20. PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie – maoïste)

  21. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine

  22. PC/ML Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama)

  23. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))

  24. PML del Perú Partido Marxista Leninista del Perú (Parti marxiste-léniniste du Pérou)

  25. PPP Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou)

  26. PPDS   Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *