L’ICOR admet son 60e membre

Nous sommes heureux de l’admission récente d’un nouveau membre de l’ICOR, le Socialist Party of Bangladesh (SPB). L’ICOR (Coordination internationale de partis et organisations révolutionnaires) est ainsi passée à 60 membres, dont dix sont basés sur le continent de loin le plus peuplé, l’Asie. Ce renforcement de l’ICOR est un signe important dans une période de crise croissante du capitalisme, actuellement de la profonde crise économique et financière mondiale et de la pandémie de corona associée aux crises. Le SPB représente le deuxième parti de l’ICOR au Bangladesh. Ainsi, leur appartenance exprime également le fait que les révolutionnaires se rapprochent aujourd’hui les uns des autres.

Le SPB est un parti dont les racines remontent jusqu’à la lutte de libération contre l’impérialisme britannique. Avec sa fondation en 1980, il a tiré les conséquences de la trahison révisionniste du socialisme en Union soviétique et en Chine. Il est étroitement lié aux luttes multiples des masses populaires, en particulier des ouvriers et des paysans au Bangladesh. Diverses organisations de masses, entre autres des scientifiques et des médecins, y sont affiliées, et aussi une plate-forme pour enfants. Pour la formation idéologico-politique de ses membres, il organise un système de groupe d’études. Dans sa demande d’adhésion à l’ICOR, Khalequzzaman, secrétaire général, écrit : «  Nous pensons que nos luttes actuelles sont presque de même nature. Lorsque nous serons membre de l’ICOR, nous pourrions mieux échanger nos points de vue, et cela nous aidera à mener nos luttes ensemble contre les dirigeants capitalistes dans nos pays respectifs et aussi contre le pouvoir de l’impérialisme mondial.  »

Depuis 1999, le SPB travaille pour une alliance de toutes les forces de gauche au Bangladesh. Actuellement, il s’agit de la Left Democratic Alliance (LDA) dans laquelle coopèrent entre autres les deux partis de l’ICOR. De telles expériences sont particulièrement importantes pour la construction du Front uni internationale anti-impérialiste et antifasciste que l’ICOR et l’ILPS (Ligue internationale de lutte pouur la libération) ont entreprise. Plus d’informations sur la page d’accueil www.icor.info.

Nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à nos camarades du Bangladesh. Welcome SPB  !

Monika Gärtner-Engel

Coordinatrice principale de l’ICOR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *