Communiqué ICOR : Résister à l’impérialisme !

Guerre en Ukraine – Résistance active contre tous les „va-t-en guerre“ impérialistes !

Le 24 février, la Russie impérialiste a lancé son invasion militaire de l’Ukraine. Dans le monde entier, les gens descendent dans la rue contre cette guerre, qui coûte déjà des centaines de vies de soldats et de civils. L‘ICOR Europe condamne fermement cette agression !

Une nouvelle aggravation des contradictions inter impérialistes au cœur de l’Europe voit le jour. Le danger existe que les troupes des Etats-Unis, de l’OTAN et de la Russie s’affrontent directement dans cette guerre injuste des deux côtés.

Dans la bataille psychologique de guerre, dans les médias, l’impérialisme américain, l’OTAN et l’alliance impérialiste de l’UE tentent de se présenter comme pacifiques. C’est plus qu’hypocrite au vu de l’encerclement croissant de la Russie depuis des mois avec 700 bases militaires, l’augmentation constante de l’armement de l’OTAN à plus de 1000 milliards de dollars (la Russie est à 61,7 milliards de dollars), le transfert de troupes de l’OTAN dans les pays baltes de l’OTAN, en Roumanie par exemple de l’Allemagne ou de la France) et une diplomatie de guerre.

La lutte des différents blocs impérialistes pour une nouvelle repartition de leurs sphères de pouvoir et d’influence, aggravée par la crise économique et financière mondiale persistante, est à l’origine de l’aggravation actuelle. La crise capitaliste des matières premières, en particulier, freine le développement économique.

NON au transfert du fardeau de la guerre sur les travailleurs et les masses populaires !

Avec l’aggravation du conflit autour de l’Ukraine, les groupes internationaux ont immédiatement réagi en augmentant drastiquement le prix du gaz naturel. Le matin du 24/02, ils l‘ont augmenté de 30 %. Bien sûr, ils prévoient que les peuples paient leur politique impérialiste, les sanctions, etc. Les budgets militaires doivent être augmentés “du jour au lendemain” sur le dos des masses populaires. La politique impérialiste russe imposerait et justifierait maintenant ces augmentations qui avaient été en partie mises en échec par la volonté de paix des travailleurs, des femmes et des jeunes.

Opposées à tous les efforts visant à forcer les gens à prendre parti pour tel ou tel impérialisme, les organisations de l‘ICOR appellent à une résistance active contre toute agression et guerre impérialiste – que ce soit de la part des Etats-Unis, de l’OTAN, de l’UE ou de la Russie et de ses alliés ! L’organisation membre d’e l‘ICOR en Ukraine, le KSRD ( Conseil de coordination du mouvement ouvrier d’Ukraine) appellait à cette résistance il y a quelques jours :

“Nous, les organisations révolutionnaires prolétariennes du monde entier, condamnons fermement le militarisme des impérialistes. Car derrière leurs prétentions de justice ou de “représailles” se cachent leurs propres intérêts et leur désir d’atteindre leurs objectifs au détriment de la vie des travailleurs. (…) En réalité, la classe ouvrière doit s’organiser elle-même pour lutter pour ses propres intérêts, y compris au niveau international”.

La situation, avec ses conséquences de grande portée, exige un nouveau mouvement pour la paix, mondial, durable et organisé, qui s’oppose à toute politique impérialiste. L‘ICOR, en tant qu’organisation révolutionnaire mondiale avec 62 organisations membres dont 28 organisations membres en Europe dans 18 pays, entre autres en Russie, en Ukraine, en Biélorussie … est en mesure de prendre des initiatives importantes pour cela. Nous nous activons pour un Front antiimpérialiste et antifasciste international !

Nous appelons en particulier les mineurs, les dockers, les transporteurs et les travailleurs des grands groupes qui ont fait preuve de leur détermination, à former l’épine dorsale de la résistance active. De même, le mouvement de femmes combatif et la rébellion de la jeunesse sont mis au défi.

Les coordinateurs européens de l‘ICOR assurent aux ouvriers et aux masses populaires épris de paix en Ukraine et en Russie : nous sommes à vos côtés !

Arrêt de toutes les hostilités ! Troupes russes – hors de l‘Ukraine !

L’ICOR appelle à organiser des actions de protestation, des rassemblements, des actions de résistance dans tous les pays.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés, unissez-vous !

Luttons pour la paix, l’amitié entre les peuples, le socialisme !

Coordinateurs européens 24/02/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.