Création de Ligne Rouge, une initiative positive !

Depuis le 13 septembre 2020, le journal Ligne Rouge a été lancé. Nous transmettons nos félicitations aux organisations qui ont impulsé cette initiative.

Nous retransmettons leur présentation  :

Cette organisation n’a pas de “prétention” à être “le Parti”. Le Parti se construira à travers le mouvement de classe, qui se développe à l’échelle nationale comme internationale mais il est encore trop immature actuellement dans notre pays.

Ligne Rouge est venue de la nécessité de garder et organiser des camarades qui étaient dans des jeunesses communistes marxistes-léninistes (Bouches-du-Rhône, Lyon, Bas-Rhin etc.), mais qui se retrouvent sans suites lorsqu’ils sont trop âgés. Ils ont eu l’expérience de la lutte interne dans le MJCF et le PCF pendant des dizaines d’année mais ce travail s’est soldé par un échec : le MJCF et PCF sont devenus totalement verrouillés et irrécupérable (nombreuses purges, manœuvres bureaucratiques ruinant tout le travail politique mené en interne etc.).

En ce sens, le but de Ligne Rouge, c’est :

1/ Poser les lignes politiques concrètement afin qu’elles existent et qu’elles puissent être propagées

2/ Regrouper des communistes isolés localement pour discuter de leur implication dans la CGT pour porter la ligne de classe contre classe puis à termes…

3/ D’organiser de l’activité.

Nous considérons cette initiative et la forme choisie comme tout à fait positive  : créer le débat et le susciter pour permettre de faire décanter un contenu politique synthétique, scientifique, code génétique d’une nouvelle organisation révolutionnaire.

Nous pensons que l’essentiel est dit  : le besoin d’un parti, le besoin d’un cadre large de construction de cette organisation, le lien avec les luttes et la nécessité de faire décanter l’expérience historique du passé. Il existe toujours des points débattables, discutables, ou à discuter  : mais on n’est jamais d’accord à 100  % qu’avec soi-même, et encore  ! Nous pensons d’ailleurs que ce sont les cadres de ce type qui peuvent permettre de faire décanter ces débats et de les alimenter avec un contenu scientifiquement étayé.

Nous partageons l’analyse qui est faite sur la situation du PCF. Il s’agit d’un constat qui mérite d’autant plus d’être fait que l’arrivée d’une nouvelle échéance électorale se voit déjà dans les déclarations du PC  : soutien à la police, à l’ordre Républicain, absence de critique de fond de la démocratie libérale et de la dictature des exploiteurs.

Le fait de vouloir acter une rupture et de vouloir constituer quelque chose de nouveau, une nouvelle étape, qui aille plus loin que l’organisation de jeunesse, est une vraie avancée. D’une manière générale, nous saluons toute initiative qui lutte contre le sectarisme, la fragmentation et la division du mouvement communiste en chefferies, en clans, en sectes, en cliques.

Nous leur souhaitons tout le succès possible et nous serons plus que ravis de collaborer et d’échanger sur les thématiques de ce journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.