« Maintenant Lyon », place aux actes : Fermons les locaux fascistes !

Lyon, le 06 juillet 2020

Communiqué unitaire.

Faisant suite à l’élection des listes «  Maintenant Lyon  » à la ville de Lyon et à la métropole du Grand Lyon, le «  Collectif pour la fermeture des locaux fascistes  » appelle les assemblées nouvellement élues à se prononcer fermement pour la fermeture des locaux fascistes sur notre territoire. 

Le 28 juin 2020, la liste «  Maintenant Lyon  », soutenue par EELV et diverses organisations se revendiquant de gauche, remportait la mairie de Lyon mettant ainsi fin à 19 années de gouvernance de Gérard Collomb. Cette ère Collomb a été marquée par une inaction totale vis-à-vis de l’implantation de groupuscules fascistes dans notre ville et plus particulièrement dans le quartier du Vieux-Lyon. Ainsi le groupuscule Génération Identitaire dispose depuis 10 ans d’un local, “La Traboule”, mais également d’une salle de boxe appelée «  l’Agogée  » (réservée aux blancs) en plein cœur du Vieux Lyon. Cette implantation entraine un climat de tension et de menaces pour les habitant·e·s mais aussi pour les associations culturelles de quartier ou de jeunesse qui peuvent s’opposer à leur idéologie. 

L’implantation de ces groupuscules s’accompagne systématiquement d’une augmentation des agressions commises par leurs membres. Violences ciblant particulièrement les personnes racisées, les personnes LGBTI+, les militant·e·s politiques et syndicaux mais également les habitant·e·s du Vieux-Lyon ou des personnes rencontrant par hasard ces groupuscules lors de leurs descentes. Parmi les nombreuses agressions dont sont responsables des membres de Génération Identitaire, on retrouve des agressions avec armes et notamment celle durant laquelle 3 mineurs avaient été poignardés en plein cœur du Vieux-Lyon par des militants identitaires. L’une des personnes condamnées pour ces faits est toujours active dans le groupuscule Génération Identitaire. 

La fermeture des locaux fascistes serait une étape importante pour stopper ces actes car ils servent de lieux de rendez-vous, de formation et de repli aux fascistes lors de leurs actions violentes.

Suite à la mobilisation populaire des habitant·e·s du 5ème arrondissement et de notre collectif contre le « Bastion Social », la municipalité dirigée à l’époque par Georges Képénékian avait été contrainte d’agir constatant que le local le « Pavillon Noir » ne respectait pas les règles de sécurité d’accueil du public. A Larajasse, petite commune de l’ouest lyonnais, le conseil municipal a voté à l’unanimité contre l’implantation du local fasciste « Terra Nostra » et acté un arrêté municipal demandant la fermeture du lieu.

Nous appelons donc la nouvelle équipe municipale à prendre une position claire sur cette question et agir dès le début de sa mandature pour faire fermer les locaux fascistes de notre ville. 

Il est évident que, si la réponse n’est pas satisfaisante, notre collectif continuera de mobiliser la population contre les groupuscules fascistes ainsi que leurs locaux. 

Collectif pour la fermeture des locaux fascistes – Jeune Garde Lyon, Planning Familial du Rhône, Parti de Gauche 69, Union Communiste Libertaire Lyon, France Insoumise, Solidaires Rhône,  CNT, Unité Communiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *