Le Conspirationnisme – brochure.

Après un travail de plusieurs mois, nous publions cette brochure. Elle est, il nous semble, importante, car elle traite d’un sujet omniprésent : le conspirationnisme.

La croyance dans des complots n’est pas quelque chose de nouveau. Les légendes urbaines, les rumeurs, sont nées en même temps que les sociétés et que les civilisations. Elles participent à la création de mythes, de superstitions, d’un corpus religieux. Elles contribuent également à des épisodes de violence paroxysmique, dans lesquels ces rumeurs, ces canulars et ces mythes servent d’exutoire aux peurs et aux tensions. Il ne faut pas les sous-estimer. Cependant, le développement progressif des moyens de communication, puis l’immense boom du développement des sociétés de l’information, ont donné un allant sans précédent à ces interprétations du monde. Il a existé des complots et des conspirations, c’est indéniable. Mais le conspirationnisme, l’analyse du monde qui fait du complot le moteur de l’histoire, est quelque chose de substantiellement différent.

Dans ce travail, nous proposons une analyse du conspirationnisme. Depuis ses origines biologiques et sa présence naturelle dans la société jusqu’à son utilisation politique consciente ou inconsciente. Utilisation toujours dangereuse, toujours tendanciellement réactionnaire. L’extrême droite en a fait son épée, mais ces raisonnements contaminent. Nous, notre camp, notre courant politique, n’en sommes absolument pas exempts. Beaucoup piochent dans un inconscient conspirationniste dans lequel les adversaires et les ennemis sont décrits sous des traits bien connus : ceux qui diable chrétien. Séducteurs, déloyaux, menteurs, diaboliques dans leurs intentions comme dans leurs moyens. Une vision du monde manichéenne et caricaturale, laquelle nous prive de comprendre en profondeur notre monde.

Nous avons fait le choix de traiter longuement non seulement notre propre contamination que les effets que celle-ci a pu avoir par le passé. Ainsi, nous clôturons notre travail par un point sur l’influence du conspirationnisme et des raisonnements paranoïdes dans les expériences socialistes et, en premier lieu, dans l’URSS de la période stalinienne. Si nous n’épargnons pas d’autres courants, nous ne nous épargnons surtout pas nous même : nous avons un long travail à réaliser pour être meilleurs et pour expurger le conspirationnisme de nos raisonnements. C’est ainsi qu’il sera possible de l’expurger de la société par la suite.

Une réflexion sur “Le Conspirationnisme – brochure.

  • 25 novembre 2021 à 1 h 12 min
    Permalien

    très mauvaise brochure quasi-trotskiste
    très fier d’être un “communiste conservateur” selon votre terminologie, en fait aucunement conservateur pas plus que progressiste
    un communiste tout court fidèle au principe de dictature du prolétariat, à la défense de l’héritage de Marx, Engels, Lénine, Staline
    un communiste luttant pour le progrès humain, contre la décadence morale et intellectuelle crée par la crise du capitalisme (décadence que vous vous acharnez à nier)
    associez le rejet du gauchisme sociétal 68ard, la défense des Etats socialistes comme Cuba et la RPDC, la défense du régime de Loukatchenko ou de Chavez face aux déstabilisations impérialistes bref tout ce que devrait fait un vrai communiste, avec un bourgeois comme Kuzmanovic (passé de l’organisation bourgeoise FI à une organisation tout aussi bourgeoise République Souveraine) en dit long sur vos méthodes malhonnêtes d’enfumage de l’auditoire

    au passage, ça me fait très rire que vous citiez Anpilov dans les brochures quand on voit la dérive du personne qui a appelé à voter Jirinovski en 2012 comme quoi votre quête de pureté antifa SJW LGBTFDhGBHFBDDBJNS queer dégénéré vous mènera droit dans le mur ou à finir dans le camp bourgeois comme vos prédecesseurs maoïstes BHL et Finkielkraut

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.