Construisons un cortège révolutionnaire ! -communiqué commun-

Construisons une lutte victorieuse !

A Lyon, le 10 décembre, 20 000 personnes ont défilé, 800 000 en tout. C’est un succès important, pour une lutte qui est vitale.

Au cours de cette manifestation, nous, organisations révolutionnaires, avons défilé ensemble, dans un cortège unitaire et révolutionnaire. Nous avons décidé de marcher ensemble, en dépit de nos distinctions, de nos différences, de nos désaccords. Car elles sont secondaires en regard de la lutte immense à mener. Nous faisons le choix de faire front commun.

Le conflit qui s’annonce sera dur. Les groupes d’intérêts qui appuient la réforme des retraites, et qui espèrent empocher des profits immenses, sont déterminés à ce qu’elle soit mise en place. Le gouvernement, qui en exécute les ordres, ne reculera pas sans y être obligé.

Cette lutte, comme celle des années précédentes, montre que la face démocratique du régime s’effrite. Il se révèle pour ce qu’il est  : le diktat des intérêts de la grande bourgeoisie française. Ce régime nous étrangle socialement et cherche également à nous étrangler politiquement.

Pour cela, il fait appel à toutes ses armes.

  • A ses manœuvres de diversion.
  • A la propagande des médias à sa botte.
  • A sa police, qui intimide, menace, frappe et mutile.
  • A sa justice, qui condamne et emprisonne.
  • Aux fascistes, nourris et dorlotés, qui attendent leur heure.

Les bourgeois ne cèdent pas, et nous non plus !

Nous ne voulons pas juste maintenir le système actuel, avec ses faiblesses, ses insuffisances, ses pensions de misère. Nous voulons aller de l’avant. Ce n’est pas uniquement cette réforme des retraites que nous ciblons, mais un ensemble  : ce régime. Derrière cette revendication, en réalité, c’est un système entier que nous voulons remettre en cause.

C’est ce régime capitaliste qui génère et accroît sans cesse la misère. C’est lui qu’il faut mettre à bas.

Nous défendons, par-delà les distinctions idéologiques et politiques, un but commun. L’idée d’une société sans capitalisme, basée sur la satisfaction des besoins matériels et culturels de l’ensemble des habitants de la planète, où les richesses sont produites dans le respect de l’humanité et de la nature.

Au cours de ces dernières années de lutte, cette conclusion est chaque jour davantage partagée parmi les exploité·e·s et les opprimé·e·s. Luttes écologistes, luttes sociales, féministes, antifascistes, luttes internationales et anti-impérialistes fusionnent progressivement autour de ces conceptions.

Elles doivent triompher.

Renforçons les organisations combatives, les syndicats, les associations et les assemblées populaires.

Nous appelons tous ceux et celles qui, organisé·e·s ou non, partagent cette vision de la situation. Nous les appelons à rejoindre ce cortège, à le faire grandir. Nous appelons à étendre cette initiative partout où cela est possible.

Partout où nous sommes, défendons la grève générale.
Partout où nous sommes, défendons la lutte contre le capitalisme.
Partout où nous sommes, unifions nos forces pour être victorieux et victorieuses !

Retrouvons-nous, toutes et tous, sous les couleurs de la révolution, le mardi 17 décembre  !

Premiers signataires  : Eco Défense, Jeunes Révolutionnaires, Unité Communiste de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *