Déclaration de l’ICOR en solidarité avec le secrétaire général du PML(RC)

Au

Camarade Roberto

Secrétaire général du PML(RC) / Espagne

Cher camarade Roberto,

Avec beaucoup d’indignation et de colère nous avons appris que la justice espagnole vient de te condamner à deux ans et trois mois de prison pour avoir participé à la lutte de libération kurde. Le fait qu’un tel jugement injuste fut prononcé par la deuxième cour suprême, la « audiencia nacional » manifeste le grand intérêt que porte l’État espagnol à criminaliser votre Parti, à criminaliser l’internationalisme prolétarien et la lutte de libération communiste!

Ce processus de très grande portée de ta condamnation comme révolutionnaire et internationaliste est l’expression du développement vers la droite des gouvernements dans le système impérialiste mondial. Nous avons un grand respect pour la manière courageuse dont tu t’es présenté devant le tribunal, pour ton irréductibilité et pour la défense intrépide du communisme et de l’internationalisme prolétarien par votre Parti et le large travail de sensibilisation publique qu’il organise.

Cher Roberto,

sois assuré, que nous n’acceptons pas ni ta condamnation, ni ta détention et nous allons recourir à toutes nos possibilités pour défendre ton acquittement. Ni la réaction en Espagne, ni les impérialistes à l’échelle mondiale ne doivent avoir du succès avec leur développement vers la droite, leur politique réactionnaire et la tendance à la préparation de guerre impérialiste!

Nous te souhaitons, à toi, tes camarades et ta famille beaucoup de force dans cette situation compliquée.

Nous exigeons que tu sois acquitté et que toutes les procédures contre d’autres camarades soient annulées.  

Vive la lutte de libération communiste! Vive la solidarité internationale!

Jeroen T. ; Joachim G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *