Solidarité avec la lutte des masses au Myanmar contre le régime militaire fasciste

Nous sommes signataires de ce communiqué de l’ICOR. Il nous paraît important de préciser une chose : l’implication de notre impérialisme dans cette affaire. Total, grand cartel du pétrole, est ainsi noyé jusqu’au cou dans de sales affaires avec la Junte. Des centaines de millions d’euros ont été versés pour obtenir la possibilité d’exploiter le pétrole Birman. Cette implication, avec l’aval de l’Etat français, est une illustration de l’adage ; l’argent n’a pas d’odeur. Notre faiblesse et notre fragmentation joue un rôle dans les possibilités qu’ont les Etats comme le nôtre de mener des politiques de ce type. Les combattre est essentiel !

Cependant, aussi cruelle soit cette dictature, nous considérons que le qualificatif fasciste suscite des questions. Il nous paraît important de distinguer dictature militaire et fascisme, qui sont des régimes possédant des caractéristiques distinctes, notamment une volonté d’implication et de mobilisation des masses autour d’un projet. Indépendamment de cette question, nous saluons les luttes au Myanmar et leur combativité ! Courage à eux et à elle !

Depuis le coup d’État militaire du 1er février, date à laquelle le gouvernement militaire a pris le contrôle du pays, la population du Myanmar se bat contre le gouvernement militaire.

La population du Myanmar est descendue dans la rue pour manifester et protester contre le coup d’État du gouvernement militaire. En plus des manifestations, les travailleurs, les étudiants et les hommes d’affaires birmans se sont mis en grève. Contre toute attente, le peuple birman s’est uni et a combattu le pouvoir du gouvernement militaire avec une défiance mortelle.

Cependant, le gouvernement militaire a mené une répression brutale contre le peuple birman. Au moins 114 personnes ont été tuées le 27 mars, le jour de la formation de l’armée du Myanmar. Jusqu’à présent, 818 civils birmans ont été tués, dont 44 enfants, selon Reuters. L’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP) estime que le nombre est beaucoup plus élevé. Au moins 4300 Birmans ont été arrêtés. Nous voudrions dire ici aux masses combattantes du Myanmar : nous, l’ICOR, nous serons toujours à vos côtés et nous lutterons pour renverser le gouvernement militaire.

Votre lutte fait partie des luttes mondiales pour la liberté et la démocratie dans le système mondial impérialiste en crise. Ce qui est important, c’est son orientation pour suivre cette voie des intérêts propres sans s’appuyer sur une puissance impérialiste étrangère. Nous appelons les travailleurs, les femmes et les jeunes : Organisez-vous dans les syndicats et le parti révolutionnaire, reconstruisez-les et renforcez-les !

L’ICOR est du côté de la lutte contre le régime militaire au Myanmar et ses méthodes fascistes !

Signataires (en date du 07/06 2021, d’autres signataires sont possibles) :

  1. ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo
  2. UPC-Manidem Union des Populations du Cameroun – Manifeste National pour l’Instauration de la Démocratie
  3. MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine)
  4. CPSA (ML) Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Afrique du Sud (marxistes-léninistes))
  5. PPDS Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie
  6. MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d’Afghanistan)
  7. CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh)
  8. SPB Socialist Party of Bangladesh (Parti socialiste du Bangladesh)
  9. NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal))
  10. PPRF Patriotic Peoples Republican Front of Nepal (Front républicain du peuple patriotique du Népal)
  11. NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka
  12. CPA/ML Communist Party of Australia (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Australie (marxiste-léniniste))
  13. БРП(к) Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes))
  14. PR-ByH Partija Rada – ByH (Parti du travail – Bosnie et Herzégovine)
  15. MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne)
  16. UC Unité Communiste, France
  17. KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg)
  18. RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas
  19. UMLP União Marxista-Leninista Portuguesa (Union marxiste-léniniste portugaise)
  20. RMP Российская маоистская партия (Rossijskaya maoistskaya partiya) (Parti maoïste russe)
  21. MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse)
  22. TKP-ML Türkiye Komünist Partisi – Marksist-Leninist (Parti communiste de Turquie – marxiste-léniniste)
  23. MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan)
  24. KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine
  25. UoC Union of Cypriots (Union des Chypriotes), Chypre
  26. NPCH (ML) Nouveau Parti Communiste Haϊtien (Marxiste-Léniniste)
  27. PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant))
  28. BDP Bloque Democratico Popular (Bloc démocratique populaire), Pérou
  29. PPP Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou)
  30. PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine
  31. PCR-U Partido Comunista Revolucionario del Uruguay (Parti révolutionnaire communiste d’Uruguay)
  32. PS-GdT Plataforma Socialista – Golpe de Timón (Plate forme Socialiste – Changement de direction), Vénézuela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *