Nouvelle publication : Falsificateurs de l’Histoire

Nous mettons à disposition cet ouvrage, produit sous la direction de V. Molotov et de J. Staline.

Pourquoi celui-ci ? Car il revient sur un sujet particulièrement brûlant, à savoir le traité de non-agression germano-soviétique et les relations internationales. Loin de la vision caricaturale présentée, utilisée, triturée pour servir la thèse des « frères jumeaux » entre URSS et IIIe Reich, ce texte rappelle quelles étaient réellement les conditions diplomatiques des années 1930. Elle pointe du doigt le double-jeu des pays capitalistes, lesquels n’ont eu de cesse d’alimenter le nationalisme et l’expansionnisme nazi, dans l’espoir que celui-ci serve leurs intérêts et écrase la menace communiste.

A quelques jour du 8 mai, jour anniversaire de la destruction du nazisme et du fascisme ; en ce jour anniversaire où Hitler, acculé, encerclé par l’Armée Rouge des Ouvriers et Paysans, se logeait une balle dans la tête ; en ce climat politique si dramatique ; nous considérons qu’il est essentiel de briser les mythes sur une Seconde Guerre mondiale, toujours présente dans les esprits, mais si souvent mal comprise.

Cette publication n’a pas vocation à dénigrer le courage et l’esprit de sacrifice qui anima l’ensemble des combattants et des combattantes du front antifasciste, nous considérons que le meilleur moyen de rendre hommage au résistant polonais ; au membre du Normandie-Niémen ; au pilote de la R.A.F. ; au marin U.S. ; à la W.A.A.F. ou à la tireuse d’élite de l’Armée Rouge, est ne ne nier aucune des raisons qui amenèrent à cette guerre. Elle est aussi de reconnaître que ce jeu dangereux, ce rôle d’apprenti sorcier, est une constante malheureuse, découlant logiquement de l’antagonisme entre pays impérialistes, mais également de l’antagonisme entre les exploités et les exploiteurs.

Les 24 millions de morts payés par l’U.R.S.S. sont un avertissement.

Le 8 et le 9 mai, célébrons dignement l’écrasement du fascisme ! Halte à la révision de l’histoire !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *