Que sont les « Amis de l’ICOR » et l’ICOR ?

L’Unité Communiste de Lyon est une organisation membre des Amis de l’ICOR [Coordination Internationale des Organisations Révolutionnaires] en France.

Lire notre communiqué sur l’adhésion.

Les «  Amis de l’ICOR » sont une forme d’organisation en dehors de l’ICOR. Cependant, les « Amis de l’ICOR » soutiennent de façon solidaire le travail de l’organisation mondiale révolutionnaire « Coordination internationale de partis et organisations révolutionnaires ». Des particuliers ou des groupes plus petits peuvent devenir « Amis de l’ICOR ».

Adhérer à l’association peut celui qui voudrait soutenir l’ICOR de façon solidaire et qui reconnaît l’objectif stratégique commun de l’ICOR, de surmonter de manière révolutionnaire le système impérialiste-capitaliste mondial et d’imposer des rapports sociaux socialistes.

Cela exige une attitude de base révolutionnaire-internationaliste et le consensus avec les principes de base de l’ICOR « Amis de l’ICOR » ont le droit, de soutenir activement la coordination et la coopération mutuelles dans l’organisation de la lutte de classe et de la solidarité pratique aux niveaux international, continental et régional, de participer aux rassemblements et conférences publiques et de participer pratiquement aux activités communes de l’ICOR, de diffuser son matériel et de soumettre des propositions quant aux activités ou publications, de s’associer à d’autres personnes ou organisations ou bien de participer à d’autres rassemblements pour autant qu’ils ne se dirigent pas contre l’ICOR, d’être informés sur les activités de l’ICOR (lettres d’information etc.).

Les « Amis de l’ICOR » s’engagent à une solidarité et un soutien de l’ICOR, conformément aux propres possibilités, à une culture de débat prolétarienne, au respect mutuel et à la non-ingérence dans les affaires intérieures des organisations membre, et à renoncer à des attaques contre l’ICOR et ses principes, à une contribution financière régulière à déterminer par eux-mêmes pour soutenir l’ICOR. Cette contribution est remise régulièrement à la caisse d’ICOR compétente.

L’adhésion à l’association comme « Ami de l’ICOR » doit être demandée – en lien avec une brève présentation de la personne/du groupe – à la coordination continentale respective. Dans des pays où existent des organisations ICOR, celles-ci sont responsables.

Les coordinations continentales sont responsables de l’encadrement, en s’appuyant, le cas échéant, sur des organisations membre ou des mandataires, et reçoivent à ce propos du matériel et de l’aide par l’ICC.

Sur l’ICOR

L’ICOR fut fondée le 6 octobre 2010 en tant qu’initiative pour l’association des révolutionnaires du monde. Aujourd’hui, elle comprend 49 partis et organisations révolutionnaires venant de 4 continents.

Le temps en était mûr face aux crises profondes de l’impérialisme et en vue des bases d’existence naturelles de l’humanité menacées par la destruction de l’environnement. La vague d’insurrections populaires démocratiques en cours en Afrique du Nord et dans les pays arabes, les mouvements des masses en rébellion sur les places des capitales de la Méditerranée, les grandes grèves ouvrières et mouvements populaires en Afrique et en Asie, les luttes anti-impérialistes en Amérique latine, l’essor global de la rébellion des jeunes et le mouvement écologique indépendant s’accroissant exigent une telle association organisée. Ce n’est que de cette façon qu’ils peuvent atteindre la maturité et la puissance nécessaires pour remporter la victoire sur le système capitaliste d’exploitation et oppression.

L’ICOR est une association pour la coopération pratique et une forme d’organisation de la coopération et coordination internationales pour les activités des révolutionnaires du monde et pour le soutien mutuel dans la lutte de classe et la construction du parti. Elle réunit des partis et organisations sur un pied d’égalité qui sont très différents par rapport à leur taille, leurs expériences pratiques, organisationnelles et politiques, leurs racines historico-idéologiques, leurs tâches stratégiques et conditions socio-économiques. La déclaration de fondation contient une plate-forme anti-impérialiste, antirévisionniste et anti-trotskiste qui constitue une base pour arriver à une unité dans toutes les questions essentielles au cours d’un processus réciproque de discussion théorique et travail pratique. Tous les trois ans, une Conférence mondiale de représentants de tous les partis et organisations membres de l’ICOR a lieu en tant qu’organisme suprême prenant des décisions. La réalisation conjointe de journées de lutte internationales est une école de la coopération pratique.

L’ICOR appelle tous les ouvriers conscients de classe, les peuples opprimés, les femmes combatives, la jeunesse en rébellion et les larges masses à prendre fait et cause pour la construction et le renforcement de l’ICOR.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés, unissez-vous !

Les activités de l’ICOR – importantes et reconnues

Dès sa fondation en 2010, l’ICOR a décidé de participer et de renforcer l’organisation des 4 journées internationales de lutte: la journée de lutte de la classe ouvrière le 1er mai, la journée internationale de lutte pour la libération des femmes le 8 mars, la journée de lutte contre fascisme et guerre, dans chaque pays selon sa tradition le 8 mai, le 6 août ou le 1er septembre et la journée internationale de lutte pour sauvegarder l’environnement naturel fin novembre/ début décembre. L’ICOR développe la coopération et la coordination des luttes des ouvriers dans l’automobile, celles des mineurs, celles des femmes dans le monde, etc.. Elle s’active en faveur des réfugiés : « Pour le droit de se réfugier! », contre la politique impérialiste et inhumaine de la ‘forteresse Europe’.

Le « Pacte de solidarité avec la lutte de libération du peuple kurde » (2014) a apporté de la reconnaissance à l’ICOR dans le monde entier. Les organisations membres de l’ICOR ont envoyé 77 « brigadistes inter-nationaux humanitaires» de 10 pays pour la reconstruction d’un centre de santé à Kobanê, ville qui s’est libérée de l’organisation terroriste Daësh. (Voir le film « Assurer la victoire ! » sur YouTube).

Solidarité internationale contre la casse de nos acquis sociaux ! Déjà en 2016, dans les luttes contre la loi El Khomri en France, l’ICOR a appelé ses organisations membres en Europe à organiser des actions et grèves. Et elle a envoyé en juin 2016 une délégation de solidarité d’Allemagne qui a été présente à la manifestation de juin à Paris : « … pour une grève générale, pour des luttes élargies ! Il est nécessaire, pour le succès de cette lutte, que se coordonne la solidarité pratique et la coopération avec le mouvement révolutionnaire et ouvrier en Europe. » Les attaques actuelles sur nos acquis sociaux ne sont pas une ‘spécialité’ du gouvernement Philippe-Macron – ils se font dans tous les pays d’Europe et au-delà : qu’elles s’appellent ‘Angeda 2010’ en Allemagne, ‘loi Peeters’ en Belgique, ‘Job act’ en Italie, etc. Les grands groupes capitalistes se livrent une bataille féroce sur les marchés internationaux. Unité de classe internationale contre ces attaques !

Construisons des perspectives révolutionnaires pour en finir avec ce système de requins capitalistes !

____

Liste des partis et organisations d’ICOR :

Afrique

RCP Revolutionary Communist Party of Egypt (Partie communiste révolutionnaire d’Egypte)

ORC Organisation Révolutionnaire du Congo, République démocratique du Congo *

PCPCI   Parti Communiste Proletarien de Côte d’Ivoire, Côte d’Ivoire

MMLPL Moroccan Marxist-Leninist Proletarian Line (Ligne prolétarienne marxiste-léniniste marocaine) *

UPC-Manidem   Union des Populations du Cameroun – Manifeste National pour l’Instauration de la Démocratie, Cameroun

CPSA (ML) Communist Party of South Africa (Marxist-Leninist) (Parti communiste d’Afrique du Sud (marxistes-léninistes)) *

PCT Parti Comuniste du Togo Togo

PPDS Parti Patriotique Démocratique Socialiste, Tunisie

Asie

MLOA Marxist-Leninist Organization of Afghanistan (Organisation marxiste-léniniste d’Afghanistan) *

CPB Communist Party of Bangladesh (Parti communiste du Bangladesh) *

CPI (ML) Red Star Communist Party of India (Marxist-Leninist) Red Star (Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste) Etoile Rouge) *

PCC CPI (ML) Provisional Central Committee Communist Party of India (Marxist-Leninist) (Comité central provisoire du Parti communiste d’Inde (marxiste-léniniste)) *

INDOREV Indonesia Revolutionary (Indonésie révolutionnaire) *

Ranjbaran Hezb-e Ranjbaran-e Iran (Parti prolétarien de l’Iran) *

NCP (Mashal) Nepal Communist Party (Mashal) (Parti communiste du Népal (Mashal)) *

APTUF All Pakistan Trade Union Federation (Fédération syndicale de tout le Pakistan) *

NDMLP New-Democratic Marxist-Leninist Party (Parti marxiste-léniniste de démocratie nouvelle), Sri Lanka

Europe

Krasnyj Klin Gruppa Kommunistov-Revoljucionerov „Krasnyj Klin“ (Groupe de révolutionnaires communistes « Krasnyj Klin » [coin rouge]), Bélarus *

БКП Българска Комунистическа Партия (Parti communiste bulgare)

БРП(к) Българска Работническа Партия (комунисти) (Parti ouvrier de Bulgarie (Communistes)) *

KSC-CSSP Komunisticka Strana Cheskoslovenska – Cheskoslovenska Strana Prace (Parti communiste de Tchécoslovaquie – Parti ouvrier tchécoslovaque), République tchèque *

SMKC Svaz Mladych Komunistu Cheskoslovenska (Union des jeunes communistes de Tchécoslovaquie), République tchèque *

KGS   Společnost Klementa Gottwalda (Société Klement Gottwald), République tchèque

MLPD Marxistisch-Leninistische Partei Deutschlands (Parti marxiste-léniniste d’Allemagne) *

KOE Kommounistikì Orgànosi Ellàdas (Organisation communiste de Grèce) *

MIKSZ Magyar Ifjúság Közösségi Szervezete (Organisation de la Communauté de la Jeunesse Hongroise)

KOL Kommunistische Organisation Luxemburg (Organisation Communiste de Luxembourg) *

RM Rode Morgen (aube rouge), Pays-Bas *

BP (NK-T) Bolşevik Parti (Kuzey Kürdistan-Türkiye) (Parti bolchévique (Kurdistan du Nord / Turquie)) *

MLP Marksistsko-Leninskaja Platforma (Plate-forme marxiste-léniniste), Russie *

RMP Российская маоистская партия (Rossijskaya maoistskaya partiya) (Parti maoïste russe)

VZDOR VZDOR – strana práce (Résistance – parti du travail), Slovaquie *

PML(RC) Partido Marxista-Leninista (Reconstrucción Comunista) (Parti marxiste-léniniste (Reconstruction communiste)), Espagne

MLGS Marxistisch-Leninistische Gruppe Schweiz (Groupe marxiste-léniniste de Suisse) *

TIKB Türkiye İhtilalci Komünistler Birliği (Union de communistes révolutionnaires de Turquie) *

MLKP Marksist Leninist Komünist Parti Türkiye / Kürdistan (Parti marxiste-léniniste communiste Turquie / Kurdistan) *

KSRD Koordinazionnyj Sowjet Rabotschewo Dvizhenija (Conseil de coordination du mouvement ouvrier), Ukraine *

PR Partija Rada (Parti du travail), Yougoslavie (ex) *

PR-ByH Partija Rada – ByH (Parti du travail – Bosnie et Herzégovine), Bosnie et Herzégovine

Amérique

PC (AP) Partido Comunista Chileno (Acción Proletaria) (Parti communiste chilien (action prolétarienne)) *

PCC-M Partido Comunista de Colombia – Maoista (Parti communiste de Colombie – maoïste)

PC (ML) Partido Comunista (Marxista Leninista) (Parti communiste (marxiste-léniniste)), République Dominicaine *

NPCH (ML) Nouveau Parti Communiste Haϊtien (Marxiste-Léniniste) *

PC/ML Partido Comunista (Marxista-Leninista) de Panamá (Parti communiste (marxiste-léniniste) du Panama) *

PCP (independiente) Partido Comunista Paraguayo (independiente) (Parti communiste Paraguayen (indépendant)) *

PML del Perú Partido Marxista Leninista del Perú (Parti marxiste-léniniste du Pérou) *

PPP Partido Proletario del Perú (Parti prolétarien du Pérou) *

ROL Revolutionary Organization of Labor (Organisation révolutionnaire du travail ), États Unis *

PS-GdT Plataforma Socialista – Golpe de Timón (Plate forme Socialiste – Changement de direction), Vénézuela